Vous êtes ici

Territoires : Les projets locaux sont 2 à 8 fois plus rentables que les projets privés

Deux études, française et allemande, démontrent qu’un projet énergétique porté par des acteurs locaux génère 2 à 8 fois plus de retombées financières pour le territoire qu’un projet privé. Un constat utile à l’heure où les gouvernements préparent des plans de relance économique.

Face à la crise économique liée au coronavirus, les gouvernements préparent des plans de relance économique et envisagent de redéployer les activités essentielles au niveau local (lire notre article Relocaliser l'économie : les territoires en question). 

Or, les projets d’énergies renouvelables représentent non seulement une activité essentielle pour la résilience économique des territoires, mais permettent également une implication des acteurs locaux – citoyens, coopératives, communes, petites et moyennes entreprises -, avec des retombées financières très importantes au niveau local. 

Deux études démontrent en effet qu'un projet énergétique porté par des acteurs locaux sont – beaucoup – plus rentables pour les territoires qu’un projet porté par un acteur privé extérieur. 

 

En France, des projets citoyens 2 à 3 fois plus rentables 

 

Commençons par l'étude française, réalisée par l’association Energie Partagée avec le soutien de l’Agence de la transition écologique (ADEME) et publiée en décembre 2019. 

L’étude démontre que les projets énergétiques citoyens - éoliens ou photovoltaïques - sont 2 à 3 fois plus rentables pour le territoire, par le biais de l’investissement citoyen et du recours à des prestataires locaux (graphiques ci-dessous). 

Selon les auteurs, Ce résultat démontre l’intérêt de favoriser l’investissement des citoyens et des collectivités dans des projets où l’intérêt territorial prime. Le circuit court de l’épargne permet un réel développement économique des territoires. La rentabilité des projets n’est plus celle d’une poignée d’actionnaires privés mais celle du territoire tout entier. 

Avec 80 % de la valeur générée au cours du fonctionnement, la production d’énergie renouvelable est une activité de long terme qui doit contribuer au développement local. 

“Un parc éolien ou une centrale solaire au sol ne doivent pas devenir de simples actifs financiers qui s’échangent de main en main entre acteurs extérieurs au territoire. Seul l’investissement public et citoyen est la garantie sur le long terme que les retombées économiques de ces installations profiteront aux territoires qui les accueillent”, rappelle Marc Mossalgue d’Énergie Partagée. 

Une réelle participation du tissu citoyen et des collectivités territoriales à la gouvernance, tout au long du projet, – dès lors que ces parties prenantes sont formées et accompagnées – sécurise les retombées locales en maîtrisant les choix et les coûts du projet. 

 

En Allemagne, un projet éolien local 8 fois plus rentable 

 

Regardons à présent l’étude allemande, réalisée par l'Institut des technologies de l'énergie décentralisée (IdE) et l'université de Kassel à la demande de la Stadtwerke Union Nordhessen, dite SUN, qui regroupe six entreprises communales dans le nord du Land de Hesse. Nous reprenons ici l’analyse qui en est faite par la plateforme française Territoires à énergie positive.

A partir de données réelles des parcs éoliens de la SUN, l'étude pose deux variantes d'un modèle normalisé sur un parc fictif de 21 MW (7 éoliennes de 3 MW) pour comparer un projet où les porteurs de projet et investisseurs sont complètement externes (et peu impliqués dans l'économie locale), avec un montage à forte intégration régionale (investisseurs citoyens et publics, sous-traitants locaux, emprunts auprès d'une banque locale, etc.). 

Conclusions : le projet éolien local génère 8 fois de retombées financières pour le territoire (58 millions €, contre 7 millions € pour le projet “externe” - voir graphiques ci-dessous). 

En effet, la richesse générée par le parc circule entre les acteurs locaux et permet de nouvelles activités et profits par « effet multiplicateur ». Autrement dit, les revenus de l'énergie engendrent un cercle local vertueux : ils profitent à l'économie locale et finissent par revenir aux collectivités sous forme de taxes, pour ensuite être réinvestis, etc. 

 

 

Catégorie: 
Outils
Filière: 
1

Pour aller plus loin