Covid et flambée des prix de l’énergie : le photovoltaïque en plein boom

Energie Commune (anciennement appelée APERe) fait le point sur les statistiques du solaire photovoltaïque en Belgique. Contre toute attente, 2021 s’est avéré une très bonne année en matière d’installation et 2022 s’annonce record. Les raisons : le Covid et la flambée des prix de l’électricité. Et cela devrait durer. Analyse.

2021 : troisième meilleure année d’équipement en 15 ans

Energie Commune s’attendait à un ralentissement des installations solaires photovoltaïques en 2021, à cause d’un déficit d’intérêt en Wallonie et d’un changement de système de soutien en Flandre (passage d’un système de certificats verts à un système d’appel d’offre).

S’il apparaît qu’il y aura finalement moins d’installations en 2021 (environ 850 MWc nouvellement installés) par rapport à 2020 qui avait été exceptionnelle (environ 1.150 MWc), la diminution semble cependant nettement moindre qu’imaginé et 2021 constituerait la troisième meilleure année d’installation solaire en 15 ans.

2021 : le cap des 7 GWc est passé

En effet, nos premières estimations pour 2021 – et la consolidation des années antérieures – montrerait que la Belgique a dépassé le cap des 7 GWc installés au total.

Cela représente environ l’équivalent de 7 réacteurs nucléaires en puissance maximale.

Cela représente aussi l’équivalent de 80% de la production annuelle d’un réacteur nucléaire belge.

Le solaire photovoltaïque peut maintenant représenter plus de 50% de l’électricité totale consommée en Belgique en milieu de journée au printemps ou en été.

Le Covid dope les installations en 2021

Dans le solaire, comme dans d’autres secteurs, on observe que les potentiels candidats à la réalisation d’installations solaires sur leur toit sont souvent des particuliers propriétaires qui ont réalisés des économies en étant privés de voyages. Nombreux d’entre eux pensent dès lors à investir les 4 à 8.000 € nécessaires, pour la réalisation d’une installation solaire photovoltaïques sur leur toiture. Ainsi, on observe un doublement des installations résidentielles en Wallonie en 2021 par rapport à 2020.

La flambée des prix de l’électricité : un impact surtout en 2022

Par ailleurs, la flambée des prix de l’électricité a relancé l’intérêt du solaire, en permettant à son utilisateur de sécuriser, pour 25 ans au moins, un accès à une énergie locale, propre et à coût faible constant.

En effet le coût lié à la consommation de sa propre production est aujourd’hui 2 à 3 fois inférieur au prix de l’énergie qui vient du réseau, de quoi sécuriser 30 à 50% de sa facture d’électricité pour 25 ans. Et malgré une légère augmentation du prix de panneaux solaires, dans le contexte inflationniste global, l’intérêt économique du solaire est encore plus important qu’il y a un an.

2022 encore mieux ?

Etant donné la hauteur du prix des énergies et l’engouement vers les installateurs, Energie Commune est assez optimiste en ce qui concerne le nombre des installations solaires qui seront réalisées en 2022.

Nous attirons néanmoins l’attention de tous les candidats installateurs, en Wallonie, sur le fait que toutes les offres ne sont pas bonnes à prendre et vous invitons à suivre nos conseils, afin d’éviter de faire une mauvaise affaire. Lire notre article : Le photovoltaïque est en plein boom, les mauvaises affaires aussi.