Vous êtes ici

Les gouvernements peuvent s’appuyer sur les énergies renouvelables pour assurer une relance économique durable

Selon l’Agence internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA), les gouvernements peuvent investir dans la transition énergétique pour assurer une relance économique rapide,  résiliente et rentable, et créer des millions d’emplois. 

Les crises mondiales d'ordre sanitaire, humanitaire, social et économique déclenchées par la pandémie de coronavirus (COVID-19) exigent une réponse décisive, à grande échelle, fondée sur des mesures sociales et économiques appropriées.  

L’Agence internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA) a analysé les réponses possibles et propose un scénario énergétique transformateur d'ici 2050, ambitieux mais réaliste. 

Ce scénario offre une assise durable et sobre en carbone pour relancer l’économie à court, moyen et long termes, tout en créant des millions d’emplois et assurant un cadre de vie plus sain et une amélioration significative du bien-être grâce à la baisse de la pollution atmosphérique. 

Ces perspectives ambitieuses réduiraient également de 70 % les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) liées à l'énergie à l'horizon 2050, en ligne avec l'objectif de l'Accord de Paris sur le Climat. Plus de 90 % de cette réduction serait obtenue grâce aux énergies renouvelables et aux mesures d'efficacité énergétique.  

 

Des investissements publics très rentables 

 

Certes, ce scénario énergétique nécessite des investissements publics importants – ce que tous les gouvernements s’apprêtent à faire -, mais ceux-ci seraient largement rentabilisés, dans la mesure où les économies réalisées seraient huit fois plus élevées que les coûts, si l'on tient compte des effets externes en matière sanitaire et environnementale. 

D'ici 2050, la transformation du système énergétique pourrait ainsi  augmenter les gains cumulés mondiaux en termes de PIB de 98 000 milliards de dollars supplémentaires par rapport aux plans énergétiques actuels.  

 

78 millions d’emplois dans le monde d’ici 2050 

 

Ce scénario ferait passer le nombre d'emplois dans le secteur des énergies renouvelables à 42 millions, soit quatre fois plus qu'aujourd'hui, mais aussi à 21 millions dans le domaine de l'efficacité énergétique et 15 millions dans celui de la flexibilité du système - ce qui compenserait largement les pertes d’emplois dans le secteur des énergies fossiles. 

 

5 piliers technologiques 

 

Ce scénario transformateur s’appuie sur 5 piliers technologiques : 

  1. Une électrification accrue du système énergétique (graphique ci-dessous) 
  2. Une flexibilité accrue du système énergétique 
  3. Des sources renouvelables conventionnelles (hydroénergie, biomasse) 
  4. L’hydrogène vert comme vecteur de stockage (graphique ci-dessous) 
  5. Favoriser l’innovation pour répondre aux secteurs qui posent des défis 

     

 

Coordination international, régional et national 

 

L'IRENA souligne également l'importance d'une coordination plus étroite aux niveaux international, régional et national, pour orienter le soutien financier en fonction des besoins, notamment vers les pays et les communautés les plus vulnérables.  

En tant que partenaire de la Plateforme d'investissement pour le climat, constituée pour encourager la consommation d'énergie propre et mobiliser des investissements propres, l’IRENA proposera une action collaborative destinée à aider les pays à créer des conditions favorables et libérer des investissements en faveur des énergies renouvelables. 

Le Pacte vert européen constitue également une réponse adéquate à ce défi. 

En conclusion, le Directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera, déclare : « En accélérant l'essor des énergies renouvelables et en intégrant la transition énergétique dans le processus global de récupération, les gouvernements peuvent atteindre de nombreux objectifs économiques et sociaux en ligne avec la poursuite d'un avenir résilient ne laissant personne pour compte. » 

IRENA a également initié une Coalition pour des Appels à l’action pour une relance économique basée sur les renouvelables.

 

Catégorie: 
Actualité Internationale
Filière: 
1