25% de renouvelables dans l’électricité consommée en Belgique en 2020

2020 fut une année ensoleillée et venteuse, selon l’IRM. La productivité photovoltaïque a atteint un record avec 1 090 kWh/kWc. Tandis que la croissance du parc éolien en mer du Nord (près de 700 MW installés en 2020) a permis un record de production éolienne estimé à 10,9 TWh. Voici le suivi des productions par l’APERe.

 

Les statistiques officielles mettent toujours plusieurs mois à sortir. Dans l’attente de celles-ci, l’APERe, via son Observatoire belge des énergies renouvelables, vous livre les chiffres issus de son suivi des productions renouvelables en Belgique pour l’année 2020. Cette tendance devrait être confirmée par les statistiques officielles.

 

Tristes records ?

 

Selon l’Organisation météorologique mondiale, 2020 est dans le top 3 des années les plus chaudes à l’échelle planétaire.

Les mesures de températures à Uccle le confirment : 2020 est l’année la plus chaude… depuis 1833 (début des observations régulières).

Si aucun record mensuel de température n’a été établi, la température moyenne reste supérieure à la valeur normale la plupart des mois.

La température minimale n’est pas descendue sous les -2.4°C à Uccle et on y enregistrait encore plus de 30°C à la mi-septembre.

 

Le soleil en 2020

 

Sur base de l’Observatoire météorologique de Uccle, 2020 apparaît comme une année ensoleillée et exceptionnellement chaude.

Malgré un début d’année sombre, la tendance s’est inversée avec un confinement (mi-mars à juin) fortement ensoleillé et des durées d’insolation mensuelles généralement supérieures aux valeurs normales. Il n’est donc pas surprenant de constater que la productivité photovoltaïque 2020 prenne la première place parmi les productivités des 10 dernières années, avec 1 090 kWh/kWc.

Si d’expérience, les installateurs considèrent généralement une productivité photovoltaïque annuelle de 850 kWh/kWc à 950 kWh/kWc, les observations indiquent que ces valeurs restent relativement conservatrices. en effet, la moyenne observée pour les 10 dernières années reste légèrement supérieure à 1000 kWh/kWc.

Comparaison des productivités photovoltaïques annuelles en Belgique de 2009 à 2020.

 

En supposant un parc photovoltaïque de 5 400 MWc, une telle productivité aura permis une production photovoltaïque record, estimée à 5 438 GWh, soit  6% de la consommation électrique belge.

 

Le vent en 2020

 

2020 fut une année relativement normale, avec des vitesses moyennes de vent souvent plus faibles que la normale, à l’exception des 6 journées où des pointes maximales de vent de plus de 100 km/h ont été enregistrées.

C’est surtout en mer que l’éolien a été productif en 2020, avec le meilleur taux de charge de ces dernières années (44 %), ce qui mène le taux de charge moyen belge à 30%, malgré un taux de charge onshore de (seulement) 20 %.

Comparaison des taux de charges éolien : moyenne pour la Belgique et détails pour les parcs offshore et onshore.

 

C’est pourquoi, étant donné le développement du parc éolien belge, et en particulier en mer du Nord (près de 700 MW installés en 2020), la production éolienne a atteint un record estimé à 10,9 TWh, soit environ 13% de la consommation électrique belge.

 

L’eau en 2020

 

Selon l’IRM, 2020 fut encore une année plus sèche que 2019, avec seulement 169 jours de précipitations (pour une normale à 199 jours) et une quantité de précipitations plus faible (14% inférieure à la normale).

Pour la quatrième année consécutive, le printemps et l’été ont été particulièrement secs. L’étiage s’est prolongé jusque début octobre sur la plupart des cours d’eau. En Wallonie, pour la troisième année de suite, l’exploitation hydroélectrique sur les cours d’eau non navigables a été suspendue par arrêté ministériel. Les centrales ne fonctionnant pas à niveau amont constant ont été mises à l’arrêt entre le 6 juillet et le 21 octobre, suite aux faibles débits (lire notre article De petits producteurs hydroélectriques en perte sèche).

Par conséquent, la productivité hydraulique devrait être assez faible et est estimée à 226 GWh pour 2020.  

 

Les énergies renouvelables dans la consommation belge en 2020

 

Selon les chiffres de Elia, la consommation d’électricité en Belgique en 2020 aurait diminué de 7% par rapport à la consommation moyenne des cinq dernières années.

Toutefois, Elia ne mesure pas l’électricité autoconsommée qui ne transite pas sur son réseau, contrairement à l’APERe qui estime la production photovoltaïque totale (autoconsommation comprise), d’où une différence de plus en plus significative entre les données statistiques de ces deux acteurs (lire notre article Pourquoi Elia sous-estime la production photovoltaïque en Belgique ? ).

La production électrique d’origine renouvelable – toutes filières confondues – ne cesse de croître et atteint 20 523 GWh en 2020 (voir graphique ci-dessous).

Enfin, si l’on rapporte les productions électriques renouvelables à la consommation, nous observons que l’électricité consommée en Belgique fut satisfaite à 25% par des sources renouvelables (contre 21% en 2019), dont une large majorité est totalement d’origine belge – le solde étant de la biomasse importée, ce qui devrait être confirmé par les bilans énergétiques régionaux.

Répartition par filières d’énergies renouvelables (2005 – 2020). Plus de détails sur l’Observatoire belge des énergies renouvelables.