Vous êtes ici

Les kWh viennent de mars, les chiffres sont venus

C’est le printemps ! Pour fêter ça, mars nous a offert un mois d’extérieur, très anormalement sec (10 jours de précipitations seulement au lieu des 17 habituels) et chaleureux (9,6° de moyenne, chaude variante de la norme de 6,8°).

Oui mais madame, c’est bien la chaleur, mais nous, ce qui nous intéresse, c’est surtout la lumière, pour les technologies solaires… Rassurez-vous, l’ensoleillement n’est pas en reste, avec 36% de plus que la norme (155,5h).

Et pourtant, les productions photovoltaïques s’apparentent à la moyenne des données engrangées depuis 2009 (88 kWh/kWc), avec des résultats relativement homogènes sur le territoire. Avec les 84 kWh/kWc produits en moyenne, une famille avec une consommation et une installation classiques (3500 kWh/an, 3 kWc) a couvert 86% de ses besoins, ce qui permet d’alimenter les électroménagers, l’éclairage et les multimédias.

Le solaire thermique a chauffé gentiment dans le ventre des maisons équipées (4,6 m², 300l pour notre référence), offrant entre la moitié et les deux-tiers de la consommation d’une famille standard (120 l d’eau chaude par jour).

Et du côté d’Eole ? Comme la sève, les éoliennes offshore montent en puissance. Entre le début et la fin du mois de mars, la puissance installée est passée de 713 à 811 MW. Pour donner une image fidèle de la production mensuelle, nous avons lissé les chiffres. Grâce à l’augmentation de la puissance, les éoliennes maritimes ont tiré avantageusement profit d’un taux de charge record pour l’offshore : 47%. Leurs petites sœurs terrestres ont fourni de l’énergie comme si elles avaient tourné à puissance nominale 26% du temps. Et pour la moyenne belge ? Dites 33 !

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
7
8

Pour aller plus loin