Vous êtes ici

Janvier, normal mais pas brillant

2019 commence somme toute normalement, à part pour ce qui est de l’ensoleillement.

Tous les paramètres météorologiques de l’IRM affichaient « normal » pour janvier… Tous sauf un. Avec un peu moins de 38h de soleil contre plus de 58h habituellement, l’IRM qualifiait l’ensoleillement de janvier d’« anormalement faible ».

Et bien sûr, cela s’est ressenti au niveau du photovoltaïque. Avec 24 kWh d’électricité produite par kWc installé, janvier 2019 se classe quatrième plus mauvais mois de janvier photovoltaïque de ces onze dernières années. Mais bon, c’est déjà mieux que l’année dernière, et 2018 avait finalement été une année record, donc ça ne présage rien.

En cliquant sur les pages 1 et 3 du graphique dynamique, vous pourrez obtenir la comparaison des productivités annuelles et la productivité quotidienne par mois.

 

Côté vent, même constat, avec un taux de charge moyen de seulement 31% (onshore et offshore combinés), janvier 2019 est le 2ème plus mauvais mois de janvier de ces 8 dernières années. Durant ce mois, l’éolien belge aura couvert 51,9% des besoins des ménages.

En cliquant sur la page 1 du graphique dynamique, vous pourrez obtenir la comparaison des taux de charge annuels.

Voilà 2019 lancée – petitement –, espérons que les prochains mois feront d’elle un bon cru au niveau des performances tant photovoltaïques qu’éoliennes…

 

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
8