Vous êtes ici

Allemagne : croissance des renouvelables, déclin des énergies fossiles

La transition énergétique allemande est en bonne voie : deux rapports statistiques montrent la hausse des productions renouvelables et la diminution de toutes les énergies fossiles, en particulier le charbon.

La transition énergétique allemande (« Energiewende ») focalise l’attention de tous les décideurs européens. En effet, l’Allemagne est l’un des pays européens les plus volontaires en matière d’énergie. Elle a fait le choix, dès 2011 (peu après la catastrophe de Fukushima au Japon), de sortir définitivement du nucléaire.

Plusieurs observateurs annonçaient alors un chemin long et périlleux pour l’Allemagne : la fermeture progressive des centrales nucléaires allait, disaient-ils, être remplacée par des productions à base de charbon, ce qui augmenterait les émissions de CO2 du pays.

Depuis lors, les tendances statistiques observées démentent ces propos.

Deux récents rapports - de Agora Energiewende et du Fraunhofer Institut - montrent ainsi que les productions nucléaires sont remplacées par des productions renouvelables (en hausse), tandis que les productions fossiles sont en déclin, en particulier le charbon. Les graphiques ci-dessous résument à eux seuls ces tendances observées.

L’Allemagne montre ainsi qu’il est possible de sortir à la fois des énergies fossiles et nucléaire, tout en maitrisant les émissions de CO2.

Production d’électricité en 2018 : nouveau record des renouvelables, tandis que le charbon est à son niveau le plus plus bas depuis 1949 ! Source : Agora Energiwende, The Energy Transition in the Power Sector: State of Affairs in 2018 (page 14), Berlin, 4 janvier 2019.

Développement des volumes d’électricité en 2018 en comparaison avec 2017 : croissance des renouvelables, déclin de toutes les énergies fossiles – en particulier le charbon. Source : Agora Energiwende, The Energy Transition in the Power Sector: State of Affairs in 2018 (page 15), Berlin, 4 janvier 2019.

Changement absolu dans la production nette d’électricité en 2018 par rapport à 2017. Source : Fraunhofer Institute, Net Public Electricity Generation in Germany in 2018 (page 10), Freiburg, 5 janvier 2019.

Production nette d’électricité en Allemagne (2002 – 2018) de sources conventionnelles (en baisse : nucléaire et fossiles) et renouvelables (en hausse : éolien, solaire, biomasse). Source : Fraunhofer Institute, Net Public Electricity Generation in Germany in 2018 (page 15), Freiburg, 5 janvier 2019.

Production nette d’électricité en Allemagne (2002 – 2018) de sources émettrices ou non de CO2. Source : Fraunhofer Institute, Net Public Electricity Generation in Germany in 2018 (page 17), Freiburg, 5 janvier 2019.

En Allemagne, les émissions de CO2 dans la production d’électricité sont en baisse régulière depuis 2015. Par contre, les émissions de CO2 du secteur des transports (voitures, camions) et de la production de chaleur (charbon/gaz) restent importantes, ce qui explique une stagnation des émissions de CO2 au niveau national (lire notre article Allemagne : croissance des renouvelables mais stagnation du CO2).

Pour réussir sa transition énergétique, l’Allemagne doit donc aussi agir sur le transport et la chaleur.

Lire également nos articles :

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
1