Vous êtes ici

Statistiques

  • Septembre, rentrée solaire

    Le soleil semble se plaire dans nos contrées, dernièrement. Là où habituellement il tend à s’effacer en ce premier moi de l’année scolaire, il semble cette année déterminé à rester. Comme août deux mois plus tôt, septembre 2018 a été « très anormalement » ensoleillé, ce qui n’a pas été pour nous déplaire…

  • Juillet-xceptionnel, Août à fait normal

    Avant les vacances scolaires, on s’était quitté sur juin, un premier mois d’été météorologique hors norme marqué par la chaleur et la sécheresse. Allait-on poursuivre sur cette voie ? Juillet et août en ont apporté les réponses…

  • Eolien : 36 MW installés en Wallonie mi-2018

    Au cours du premier semestre, 17 nouvelles éoliennes ont été installées en Wallonie pour arriver à 872 MW de puissance installée grâce à leurs 36 MW. Le parc éolien wallon compte également 186 MW en construction et 24 MW autorisés définitivement.

  • Juin, deux, trois… soleil ?

    Le soleil, c’est ce qu’on aurait tendance à retenir du mois de juin écoulé. Il a fait beau. Pourtant, le soleil n’a brillé que « normalement » là où, pour le deuxième mois consécutif, la température moyenne a, elle, été « très anormalement » élevée et les précipitations « exceptionnellement » faibles… et ça ne semble pas près de s’arrêter.

  • Mai qu’est-ce qui se passe ?

    Température moyenne «très anormalement» élevée, précipitations exceptionnellement» faibles, vitesse moyenne du vent «très anormalement» basse, durée d'ensoleillement «anormalement» élevée… Mai 2018 était tout, sauf normal.

  • Avril rompt avec le dicton

    Il semblerait que cette année, avril nous ait autorisés à nous découvrir d’un fil ou l’autre. Sans être estivales, les températures étaient quand même « très anormalement » au-dessus des normes, selon l’IRM. Pour le reste, un mois plutôt médiocre. 

  • Poussé par la Chine, le marché photovoltaïque continue sa croissance internationale

    Selon le dernier rapport de IEA PVPS, le marché a installé en 2017 au moins 98 GW dans le monde, dont 53 GW en Chine. L’Europe connaît une lente renaissance, y compris en Belgique.

  • Les prix de détails de l’énergie repartent à la hausse

    Depuis mi-2017, les prix unitaires des principaux combustibles achetées par les ménages (gaz naturel, mazout, propane) repartent à la hausse en lien avec les tendances du prix international du baril de pétrole. Le bois (pellets) connait des valeurs de prix plus stables. Analyse de l’Observatoire belge des prix.

  • Mars : R.A.S., mais…

    Après un mois de janvier anormalement sombre et chaud, et un mois de février anormalement froid et ensoleillé, mars contraste avec un retour à la normalité.

  • Hydroélectricité : 5 nouveaux sites belges en 2017

    Au cours de l’année 2017, 5 nouveaux sites de petite puissance ont été équipés en Belgique. Le parc hydroélectrique belge (109 MW) a produit 240 GWh : l’année sèche a pénalisé les productions, de 25 à 30% en moyenne selon les sites.

Pages