Vous êtes ici

Vacances sympas en Europe, sans trop de carbone

L’arrivée d’un train de nuit Bruxelles-Liège-Vienne en janvier 2020 nous donne l’occasion de repenser nos voyages, sans avion. Le saviez-vous ? Vous pouvez prendre un TGV pour le sud de la France à partir de 10€.

A partir de mi-janvier 2020, la compagnie ferroviaire autrichienne ÖBB étendra son service de nuit Nightjet et reliera Bruxelles-Liège-Vienne/Innsbruck, deux fois par semaine.

Les voyageurs belges pourront embarquer les lundis et jeudis soirs et arriver le lendemain matin en Autriche (photo ci-dessus). Les retours se feront les dimanches et mercredi soirs.

Les tarifs ne sont pas encore connus – les billets seront mis en vente mi-novembre – mais, à titre indicatif, un trajet en Nightjet entre Cologne et Vienne coûte environ 60€ (couchette dans un compartiment de 6 personnes).

Les Nightjets sont connus pour leur confort (photo ci-dessous). Vous pouvez même choisir un compartiment privé, moyennant un supplément.

Vous pouvez désormais vous endormir le soir en Belgique et vous réveiller le lendemain matin en Autriche, pour un city-trip à Vienne ou Innsbruck ou des vacances en montagne (ski en hiver ou randonnées en été).

A l’arrivée, vous pouvez continuer en train ou bus régionaux (les réseaux autrichiens étant particulièrement efficaces) ou opter pour une voiture de location.

Pour les enfants, le train de nuit c’est déjà une aventure en soi. Ce mode de voyage permet d’éviter un vol en avion ou de longues heures de route et d’économiser une nuit d’étape. En effet, votre billet aller-retour - par exemple 100€ - intègre non seulement le trajet mais aussi 2 nuits de logement, ce qui joue positivement sur votre budget vacances.

 

Le train, 40 x moins polluant que l’avion

 

Cette nouvelle liaison en Nighjet nous donne l’occasion de repenser nos déplacements longue distance – vacances et voyages d’affaires – car les trains à grande vitesse (TGV) et les trains de nuit constituent les meilleures alternatives à l’avion (lire notre article Les trains de nuit ou comment voyager proprement en Europe).

Or un voyage en train émet nettement moins de CO2 qu’un trajet en voiture ou en avion, comme le montre ce graphique pour la France :

Source : Ademe – Chiffres-clés des transports

 

Un choix de société

 

Au niveau sociétal, le déploiement massif des vols low-cost a popularisé les voyages en avion et bouleversé notre rapport au monde.

Inutile, selon nous, de stigmatiser les nombreux voyageurs qui profitent de ce modèle économique dominant pour faire de courts-séjours en Europe.

On compte plus d’un milliard de voyageurs aériens internationaux dans le monde, dont la moitié pour des raisons de tourisme. Ce chiffre devrait doubler d’ici 20 ans si la communauté internationale n’agit pas sur ce secteur – qui a réussi à être exempté de l’Accord de Paris sur le Climat.

L’enjeu est avant tout politique car il en va de la responsabilité des Etats de défiscaliser le kérozène et de subventionner les aéroports ou, au contraire, d’investir dans le rail – à l’exemple de l’Allemagne (lire notre article Face à la concurrence aérienne déloyale, voici la revanche du rail).

Tant que le modèle ne change pas, il sera difficile d’expliquer à plusieurs millions de vacanciers que, en raison du réchauffement climatique, mieux vaut éviter l’avion.

Cependant, avec la prise de conscience climatique, des mouvements citoyens – tels que Stay grounded / Rester à terre – font désormais pression sur le politique pour limiter le trafic aérien. Tandis que 9 pays européens - dont la Belgique - travaillent activement à la mise en place d'une taxe européenne sur l'aviation, ce qui pourrait changer la donne (lire les articles de Euractiv et du Moustique).

Oui, l’avion est anormalement bon marché au vu de son impact climatique. Oui, les voyages en avion sont appelés à devenir plus rares et plus chers. Mais notre société peut tout ré-imaginer : et pourquoi pas un déploiement massif et bon marché des services ferroviaires européens et des chèques-vacances pour les citoyens qui prennent le train ?

 

Re-créer un imaginaire de vacances

 

L’Agence française de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) a ainsi publié une animation amusante, qui nous fait réfléchir sur nos vacances, des origines à nos jours (illustrations ci-dessous). Nous vous invitons à la regarder et à la partager sur les réseaux sociaux.

 

L’ADEME s’amuse ensuite à faire rêver les vacanciers sur des destinations exotiques, qui s’avèrent être des Régions de France qui méritent tout autant notre visite. Devinez où on été prises les photos ci-dessous ?

Ainsi, peu à peu, les mentalités changent, le boycott de l’avion devient un sujet de débat public et de plus en plus de citoyens choisissent le train, le vélo ou des vacances à proximité, afin de se sentir en harmonie avec leurs valeurs (lire cet article du journal Le Monde).

 

Voyager en train, un choix positif

 

Inspiré par cette tendance, Renouvelle vous propose ci-dessous quelques idées sympas et originales, pour redécouvrir l’Europe, sans trop de carbone. Elles ne conviendront pas à tout le monde mais en inspireront peut-être certains. Et puisque le prix du billet est devenu un argument décisif pour choisir une destination, nous proposons des liaisons en train plutôt attractives pour le public belge.

Vous êtes fan de voyage en train ou à vélo ? Témoignez et partagez vos infos pratiques auprès de votre entourage, sur votre blog, les réseaux sociaux et les sites spécialisés (forums des guides de voyage, Tripadvisor.com, …).

Vous pouvez ainsi jouer un rôle pour donner envie à d’autres personnes de passer de belles vacances, en restant sur terre.

 

Le dépaysement, à proximité et à vélo

 

Il n’est pas toujours nécessaire d’aller loin pour vivre des vacances étonnantes. Et un voyage à vélo, en amoureux, entre amis ou en famille, peut se révéler une formidable expérience humaine.

Vous pouvez bien sûr profiter des réseaux cyclables en Belgique et aux Pays-Bas. Mais voici une destination moins connue et pourtant magnifique : la Moselle allemande à vélo.

Prenez un train jusque Luxembourg-Ville, puis un autre jusque Trêve (Trier). Pédalez ensuite le long d’une rivière sinueuse, entourée de vignobles et ponctuée de villages et châteaux de caractère, jusqu’à Coblence (Koblenz). L’itinéraire se réalise en 3-4 jours, voire plus si vous prenez le temps de visiter, de randonner aussi à pied, et de déguster les délicieux vins blancs locaux.

Les familles apprécieront le chemin de halage ; les plus sportifs choisiront des variantes sur les coteaux.

Vous trouverez facilement des campings, chambres d’hôtes ou hôtels adaptés aux cyclistes, ainsi que des magasins vélo en cas de pépin.

Vous devez bien sûr être équipés de sacoches pour transporter vos bagages ou faire appel à un opérateur qui le fera pour vous (voir infos pratiques ci-dessous).

Vous pouvez également combiner train et vélo grâce à la ligne ferroviaire qui relie plusieurs localités entre Coblence et Trêve (transport vélo facile et gratuit à bord du train régional).

 

Infos pratiques :

Carte cyclable

Transporter son vélo dans le train

L’Allemagne romantique

Un tour organisé avec idée d’itinéraire

Le récit d’une cycliste

 

Et si l’expérience vous a plu, peut-être aurez-vous envie de préparer un plus long périple :

Comment préparer un long voyage à vélo

Conseils d’un cycliste expérimenté

Le réseau européen des routes cyclables

 

Le sud de la France, à partir de 10€

 

Biens connus du public belge, les city-trip en Thalys (Paris, Amsterdam, Cologne) ou Eurostar (Londres) sont plutôt bon marché si vous réservez bien à l’avance.

Moins connus, les TGV low-cost offrent des prix très attrayants.

Depuis Bruxelles, vous pouvez ainsi emprunter le TGV IZY pour Paris à partir de 10€.

Vous pouvez également rejoindre Tourcoing ou Lille (en Flixbus ou train) et accéder ainsi au fameux TGV OUIGO, qui vous mènera vers le sud de la France à partir de 10€ par adulte et 5€ par enfant.

Bien sûr, les prix montent un peu selon les jours, en particulier les week-ends et durant les vacances, mais resteront très accessibles – d’où leur succès en France.

Si vous êtes matinal, vous pouvez ainsi prendre un TGV OUIGO à Tourcoing à 6h03 et arriver au centre de Bordeau à 10h52.

Plus confortable : prenez un OUIGO à Lille Flandres à 11h37, 13h01 ou 15h40 et descendez en quelques heures sur Paris, Lyon, Avignon, Aix-en-Provence ou Marseille – autant de destinations qui fleurent bon le soleil et les vacances.

TGV sur la côte d’Azur.

 

A l’arrivée, poursuivez votre voyage en train régional, en bus ou avec une voiture de location – par exemple auprès de particuliers, meilleur marché et assurance comprise : Ouicar ou Caramigo.

Bon plan : Marseille est aujourd’hui l’une des villes les plus dynamiques et animées de France, avec ses quartiers typiques et ses nombreuses possibilités culturelles et sport-nature. C'est une destination très en vogue pour un city-trip ou des vacances plus longues.

Le vieux Marseille.

 

En étant basé à Marseille, vous pouvez facilement prendre un bus pour accéder au Parc national des Calanques, pour des randonnés inoubliables avec vue sur la méditerranée – la SNCF vous donne même ses conseils rando.

Les calanques.

 

Depuis Marseille, vous pouvez aussi facilement réaliser des excursions en bus ou train vers Cassis, Aix-en-Provence ou Arles (où vous pouvez louer des vélos pour visiter la Camargue).

Et si vous souhaitez prolonger votre périple, prenez le TGV low-cost Thello de Marseille vers Gênes et la côte ligure. Et poursuivez même en train régional de Gênes vers le parc national des Cinq Terres, véritable joyau de l’Italie qui se visite …en train.

Depuis Gênes, prenez le train côtier vers Levanto (une bonne heure de trajet), qui relie ensuite les cinq villages du parc national des Cinque Terres, classés au Patrimoine mondial.

 

De Paris, des trains de nuit vers Perpignan ou Venise

 

Depuis Paris, vous pouvez également prendre des trains Intercités de nuit, chaque soir, et à un prix très abordable si vous réservez tôt (environ 30€), vers :

  • Gap – Briançon
  • Toulouse
  • Rodez - Albi
  • Latour-de-Carol (Pyrénées)

 

Et certains jours vers :

  • Perpignan – Cerbère (frontière espagnole)

 

Si vous envisagez une randonnée en montagne, prenez le train vers Latour-de-Carol (Pyrénées) ou vers Briançon (massifs du Queyras ou des écrins). Vous arriverez le matin, reposé et prêt à gravir des sommets ! (bus ou taxi pour rejoindre un début de randonnée).

Pour un city-trip, nous conseillons le train de nuit qui arrive à une heure correcte (pas trop matinale) à Perpignan, ville de caractère au bord de la méditerranée. Ce train circule uniquement les vendredis et dimanches, mais aussi chaque jour durant les vacances scolaires françaises.

Attention : la mise en vente des billets Intercités de nuit semble se faire environ 3 mois à l’avance. Si vous effectuez une recherche au-delà, ils ne s’afficheront pas dans les résultats.

 

Depuis Paris, vous pouvez également prendre un train de nuit Thello vers Milan – Vérone - Venise. Tarifs variables. Un trajet vers Venise (vérifiez la liaison directe) commence à partir de 29€.

 

L’Europe en train

 

Enfin, pour ceux qui veulent découvrir l'Europe en train, voici quelques conseils et sites de référence :

Les 10 meilleurs trains touristiques d'Europe

L’Europe en train, mode d’emploi

Voyager avec Interrail – trucs et astuces

Acheter vos billets en Europe

 

Catégorie: 
Débats
Filière: 
9