Vous êtes ici

Nouveau prototype de pico centrale hydro

Le 27 août dernier, CIEX Power inaugurait son prototype d’hydrolienne destinée à valoriser l’énergie hydraulique des sites à faible hauteur de chute (1 à 2 m), pour des puissances de 1 à 5 kW.

La machine est actuellement installée pour démonstration et études sur le Ton ; rivière qui traverse le sud de la Belgique. Elle occupe un terrain de l’établissement scolaire des Arts et Métiers à Virton, sur le canal de dérivation de la turbine existante.

Inspirée des roues à aubes, l’hydrolienne se distingue par sa simplicité. De conception modulaire et d’un encombrement limité, elle se veut « plug and play » pour les sites d’anciens moulins, sans génie civil, avec une fixation par des chaînes dans le fonds du cours d’eau. Elle peut être retirée du lit pour entretien ou en cas de crue. Elle aussi est dotée d’un système de maintien à niveau automatique qui garde la machine au meilleur niveau par rapport au débit du cours d’eau. Sa conception, fabrication et fourniture est totalement wallonne.

Le constructeur va maintenant étudier les réactions de la machine sous différentes conditions : fluctuations de cours d’eau, mise à l’arrêt, ... La question de son intégration environnementale mériterait aussi d’être étudiée, la turbine n’étant pas, en l’état, compatible avec la vie piscicole (ichtycompatible).

CIEX Power compte à présent optimiser le prototype avant sa production en série. Il s’agit d’améliorer son rendement mais également de réduire les coûts de fabrication : de 32.000€ actuellement à 23.000€ attendus.

Catégorie: 
Actualité Belgique
Filière: 
5

Pour aller plus loin