Vous êtes ici

Les prix de détails de l’énergie repartent à la hausse

De juin 2017 à septembre 2018, les prix unitaires des principaux combustibles achetées par les ménages (gaz naturel, mazout, propane) repartent à la hausse en lien avec les tendances du prix international du baril de pétrole. Le bois (pellets) connait des valeurs de prix plus stables. Analyse de l’Observatoire belge des prix.

 

Analyse des tendances globales

Le graphique ci-dessous montre l’évolution des prix moyens unitaires des différentes énergies achetées par les ménages en Belgique. Les évolutions sont contrastées par vecteur énergétique.

Sources : CREG, SPF économie, ValBiom ;

Graphe : Observatoire des prix de l’énergie - APERe.

L’électricité

L’électricité est le vecteur énergétique le plus cher.  Le prix de l’électricité varie fortement d’une commune à l’autre selon le gestionnaire de réseau de distribution (GRD). Des différences sont bien marquées entre les Régions. La Flandre présente l’électricité la plus chère et Bruxelles la meilleure marché. Ces différences s’expliquent en bonne partie par la composante « réseau » et les niveaux de contributions régionales.

En septembre 2018, la moyenne belge du prix de l’électricité est de 25,2 c€/kWh, avec des variations selon les Régions : 24,7 c€/kWh en Wallonie, 19,9 c€/kWh en Région bruxelloise et 31,1 c€/kWh en Flandres.

Les sauts de prix constatés en avril 2014 et septembre 2015 résultent d’une diminution temporaire du régime de TVA de 6% (au lieu de 21%) à l’échelle fédérale. Les autres sauts résultent de changements de tarif sur la composante régulée du prix (distribution, transport et contributions) généralement d’amplitude différente selon les politiques régionales.

A court terme (12 derniers mois), la tendance est à la hausse en Wallonie (1,7%) et en Région bruxelloise (6,9%) et à la baisse en Région flamande (-11.3%) tandis qu’à plus long terme (5 dernières années), la tendance est globalement à la hausse : 4,1% en Wallonie, 3,0% en Région Bruxelloise et 11,3 % en Flandres.

Gaz naturel

Les prix unitaires du gaz naturel diffèrent légèrement selon les gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) et les Régions (prix unitaire plus élevé en Wallonie). En septembre 2018, la moyenne belge est de 6,2 c€/kWh, avec ces variations régionales : 6,2 c€/kWh en Wallonie, 5,3 c€/kWh à Bruxelles et 5.0 c€/kWh en Flandres.

Les prix du gaz naturel montrent une « évolution par vagues » en phase avec les tendances du marché international.

A court terme (12 derniers mois), la tendance est nettement à la hausse : +11,3% en Belgique (+9,4% en Wallonie, +12,7% à Bruxelles et 12,3% en Flandre). A plus long terme (ces 5 dernières années), la tendance est légèrement à la baisse : -2,8% pour la Belgique (-1 ,4% en Wallonie, -3,1% à Bruxelles, -4,1% en Flandre).

Mazout de chauffage

Il s’agit d’un marché très volatil. L’évolution du prix de détail du gaz naturel suit les évolutions de son marché international, indirectement influencé par le prix du baril de pétrole.

Le prix du gasoil de chauffage est directement influencé par les cours internationaux du baril de pétrole et du dollar (taux de change). Ils évoluent par vagues au gré des évènements géopolitiques. Il a connu un niveau bas record de 3,7 c€/kWh en janvier 2016. Il est aujourd’hui à 6,9 c€/kWh.

A court terme (12 derniers mois), il a connu une forte hausse de ≈+29% (TCAM). Sur le long terme, la tendance des 5 dernières années est une légère baisse de ≈ -3% (TCAM).

Bois : Bûches, plaquettes, pellets

Du côté des combustibles, le bois est le vecteur énergétique dont le prix unitaire est le plus bas (3 à 6 c€/kWh) et le plus stable.

Du côté des pellets, malgré la remontée de prix du mazout, la tendance de ces 12 derniers mois est plutôt à la baisse pour les pellets en vrac : -1,2%, mais elle connaît une hausse de 4,7% pour les pellets conditionnés en sac. Sur le long terme, la tendance est à la baisse (-2,2%).

Inflation

L’inflation est mesurée par le SPF Economie sur base de l’indice des prix à la consommation (IPC). L’inflation mensuelle du mois de septembre 2018 a été de 2,85%. La moyenne géométrique sur la dernière année a été de 1,5%. Sur la dernière période de 5 ans, elle a été de 1,2%.

Figure : Evolution de l’inflation mensuelle. Source : SPF Economie.

Catégorie: 
Actualité Belgique
Filière: 
1